Révise tes Baises – FAQ

FAQ

Voici quelques FAQ concernant le milieu libertin. Nous espérons qu’elles sauront vous rassurer, éveiller votre curiosité et vous convaincre de pousser définitivement la porte du club.

Et pour les initiés … oh ben quelques révisions cela ne fait de mal à personne.

1 – Histoire : Petit historique du Libertinage

2 – Vocabulaire : quelques définitions essentielles

3 – Education Civique : Le savoir vivre en milieu libertin

Revise tes baises
FAQ -Discothèque de La Chrysalide

1-FAQ : Historique du Libertinage :

Parce si aujourd’hui libertinage rime bien vite avec sexualité débridée et semble une pratique à la mode, il est important de savoir  d’où ca vient, pour bien comprendre l’esprit libertin et ainsi peut être balayer quelques idées reçues.

Le mouvement libertin est apparu en Italie à la fin du 17eme siècle ( et oui la mode c’est bien connu ce n’est qu’un éternel renouvellement ;-)) C’est l’auteur et philosophe Gassendi qui se penche en premier sur le sujet mettant des mots sur une doctrine qu’il nomme alors «le mouvement libertin de pensée».

Etre libertin de pensée, revient à dire que l’on est un libre penseur. Les libertins sont des matérialistes (au sens philosophique du terme), comprenez par là qu’ils s’attachent à l’idée que le corps est de la matière et non le fruit d’une oeuvre divine et d’un miracle.

Le libertin de pensée est donc par nature complètement athée, et s’engage par ses écrits à ouvrir les esprits. Et principalement à remettre en question la toute puissance de la religion dans la société de l’époque.

Le libertin s’affranchit de la métaphysique et du dogme religieux et à l’instar  de Gassendi , pense que l’expérience prévaut comme chez Epicure.

Gassendi ouvre, avec la remise en lumière de la philosophie épicurienne, la voix au libertinage de mœurs … qui est celui qui se pratique toujours aujourd’hui si l’on peut dire.

Le libertinage de mœurs consiste d’une part à envoyer bouler les codes imposés par la société, et surtout au sein de la cellule familiale. La monogamie en prend pour son grade, et la sexualité de groupe commence à se faire une place… à l’ombre.

Ben oui , on est en 1600 et des brouettes et être accusé de libertinage (de pensée ou de mœurs) c’est être passible de la peine de mort

On ne rigole pas  avec l’état (et le clergé) non mais !!

En parallèle au libertinage de mœurs apparaît la notion de secret , en effet pour les raisons évidentes évoquées au dessus mieux vaut ne pas trop crier sur les toits que «Libéré, délivré, moi j’emmerde la société »

Ainsi apparaissent des sociétés secrètes vouées et au plaisir des corps, mais également aux discussion profondes et philosophiques voir anarchiques.

Ensuite au XVIII c’est l’arrivée du roman libertin, qui résume à lui seul les deux types de libertinages. Ses deux grands auteurs Sade et Choderlos de Laclos ont tous les deux été emprisonnés à plusieurs reprises pour des faits de libertinage.

Ceux qui ont lu Sade et Laclos, savent de quoi il en retourne.

Pour les autres je ne peux que vous conseiller, car on comprend ainsi beaucoup mieux toute la dimension libertine, cette pensée à contre courant de l’ordre établi.

La petite info pour briller en société : sais tu pourquoi dans le roman libertin il y a un tel engouement pour la sodomie ? Non… Et bien c’est tout simple, à l’époque il est très compliqué de contrôler les naissances, autrement dit faire l’amour par la voie traditionnelle est très souvent synonyme de grossesse.

C’est cet aspect reproducteur lié à l’acte qui rebute les libertins. Aussi pour ne pas risquer de faire une équipe de foot à toutes les gourgandines rencontrées on emprunte la porte de derrière ;-)… Et évidemment on ajoute à cela qu’il s’agit d’un acte politique révolutionnaire .

Pensez y la prochaine fois

 

2- FAQ : Français – Le vocabulaire libertin :

Vous l’aurez compris aujourd’hui le libertinage qui subsiste est le libertinage de mœurs, et principalement celui relatif à la sexualité de groupe et à l’échangisme…

Et si tu es débutant tu auras surement vu sur les différents sites internet multiples noms parfois très mystérieux… alors allons y parlons vocabulaire des pratiques libertines.

  • le côte à côtisme : comme son nom l’indique le côte à côtisme consiste à faire l’amour avec son partenaire à coté d’autres personnes, c’est bien souvent la première des pratiques libertines choisie par les couples débutants. Faire l’amour a coté d’un autre couple (ou de plusieurs) permettrait de savoir si on est a l’aise avec le regard de l’autre sur notre intimité, de se découvrir exhib ou voyeur (ou les deux) .
  • le mélangisme : ici il s’agit d’une pratique qui est caractérisée par l’échange de partenaire mais uniquement pour les préliminaires, les pénétrations vaginales et anales étant réservées au partenaire officiel.

Il arrive parfois que certains couples recherchent du mélangisme entre filles … (ou entre garçons, c’est beaucoup plus rare mais j’imagine que ça doit exister … et même je l’espère #egalité #tousegauxfaceaudesir) c’est a dire que le coquinage partagé est uniquement au féminin pour les rapports hétéros on reste avec son partenaire …

  • l’échangisme : dans l’échangisme comme son nom l’indique on échange de partenaire, (pour tout) l’échangisme est la pratique ultime. Certains auront besoin d’y aller par étapes, d’autres au contraire ouvriront la porte des le départ… l’échangisme peut aboutir sur le 2+2
  • Le 2+2 = 4 …(#lhumouravecOlga) Le deux plus deux définit une pratique qui consiste à échanger de partenaire et à aller coquiner sans avoir de visu sur l’autre couple… c’est un peu une sorte d’adultère consenti et organisé si on peut s’exprimer ainsi.
  • La soirée multicouple : Souvent privée la soirée multicouple comme son nom l’indique est une partie fine organisée le plus souvent par un couple chez lequel va retrouver plusieurs couples ( parfois quelques hommes et femmes seules ) dans une ambiance plus intime que celle du club.
  • Le Gang Bang : pour femmes gourmandes et averties, pour celles qui n’ont pas froid aux yeux ( ou ailleurs ) et pour les hommes qui ont faim… Le GangBang ou GB comme on peut l’appeler dans le milieu est une pratique sexuelle ou une femme s’amuse avec plusieurs voir beaucoup d’hommes, son partenaire peut participer ou non…
  • Le candaulisme : quand monsieur ou madame aime voir son partenaire en train de pactiser avec l’ennemi. Beaucoup de voyeurs voyeuses sont par essence candaulistes. Assister à l’union de son partenaire avec un ou une autre personne est alors une énorme source d’excitation.
  • Le BDSM : Bondage / Discipline/  SadoMasochisme : pour tous les adeptes du panpanculcul

Le BDSM regroupe toutes les activités sexuelles ou non, où la contrainte physique, la douleur, l’humiliation, la domination et la soumission peuvent être source de plaisir et d’excitation.

Le milieu BDSM comporte des codes, et des règles, et une certaine notion de mise en scène, notamment dans les séances s’inscrivant dans un cadre D/s (maitre / soumise),  des pratiques particulières peuvent émerger de ce milieu ( le petplay, le latexgame , les cérémonies en latexarium, le babygirl/daddy , le breathplay, le waxplay… mais ca sera l’objet d’un autre article si cela vous tente (faites le moi savoir en commentant par le #fouettemoiOlga)

la partouze et par extension la boite à partouze : Depuis 1986, le prononcer vous ferait passer pour des “has been” de la fesse, et avouons le, personne n’en a envie…. 😉

FAQ- Révise tes baises
FAQ – Trio FFH

3- FAQ : Education civique : Le savoir vivre en milieu libertin…

Donc, maintenant que vous savez exactement à quoi correspond chaque type de pratique nous allons entrer dans le vif du sujet, et tenter de répondre aux questions qui m’ont le plus souvent posés par des novices sur la communauté…

« Tout est possible mais rien n’est obligatoire » la philosophie libertine…

Dans ce mantra tu trouveras la réponse à quasi toutes tes questions…

Si ta question commence par :  est ce que je peux => tout est possible ( tout ce qui respecte les règles de respect et la liberté des autres bien sûr )

Si ta question commence par:  Est ce que je dois => rien n’est obligatoire ( à part la chemise et les chaussures de ville pour vous messieurs, en club of course ;-))

«  C’est Madame qui décide »

Et oui messieurs en couple ou non, lorsque vous viendrez à la Chrysalide pour la première fois on ne manquera pas de vous le rappeler… c’est une des règles de base, il faut savoir la respecter… Et même si dans certaines pratiques ( comme la D/s par exemple ) on peut avoir l’impression que Madame ne décide de rien, sachez que c’est un cas particulier, qui appartient à ses propres règles.

En club, comme en soirée privée, c’est toujours Madame qui décide.

«Non, c’est non» …

Non, mesdames, messieurs, non ne veut pas dire : « hum oui peut etre… »  Là aussi, si vous devez passer une soirée accompagnés, et coquiner, il est important de garder en tête que tout doit être mutuellement consenti. Ce n’est pas parce que les libertin(e)s sont coquins qu’ils sont forcément open pour tout, tous les jours , à toute heure…. Alors n’oubliez pas Non, c’est non.

«Libertin = Sexe sur patte»

Cette réflexion m’est apparue suite à de nombreux messages que j’ai pu avoir sur la communauté… Non libertin(e) ne veut pas dire sexe sur patte, sinon nous aurions tous des têtes de glands… ( #lhumouravecOlga)

Nous sommes des êtres humains, si les libertins sont évidemment plus enclins à la galipette, il nous arrive également, de passer une soirée tranquille devant un épisode de GOT…

De même une femme libertine n’est pas une fille facile, elle ne dira pas forcément oui à chaque approche , cela ne coule pas de source, ce n’est pas automatique…

Alors messieurs, messieurs cachés sous une fausse fiche couple, et même certains couples, songez que pour espérer conclure il faut peut être d’abord soigner votre approche.

A proscrire donc : Ah mais je croyais que tu étais libertine/ en fait t’es frigide / ah mais vous êtes comme tout le monde… et autres joyeusetés du même style.

«  Le milieu libertin c’est un peu glauque non ?» , ou encore «  En club c’est comme dans un porno ? »

Souvent véhiculée par la vieille image des boites à partouze d’antan, et par l’extrême mauvaise presse faite le plus souvent par des non afficionados du milieu… Cette image tend à se dissiper.

Ne vous inquiétez pas, la plupart des libertins qui sortent à la Chrysalide vous le diront, ce club là c’est la rolls de la classe, tant au niveau des infrastructures, que des personnes présentes.

Non ca ne colle pas par terre… Non tout le monde ne se trimballe pas la bite à la main ( la sienne ou celle de son voisin ), Non personne n’a la langue qui pend tel le loup de Tex avery…

Cependant le milieu libertin  est un club est microcosme voué au plaisir de la chair, donc l’ambiance y est sexy, chaude, humide parfois.

En entrant dans les lieux, ne soyez donc pas surpris que l’on vous séduise, drague, voir qu’une main inconnue s’égare parfois… Il est normal de tenter d’établir un lien.

Si toute fois cela vous déplait, vous pouvez gentiment le dire, délicatement déplacer la main qui vous importune… Nul besoin d’utiliser vos armes de défense massive, un simple désolé accompagné d’un petit sourire amical sera tout à fait compris.

 

«  L’homme seul est forcément un affamé guidé par le marquis qui se cache dans son pantalon »

Alors là non plus il n’y a pas de règle établie. Oui c’est vrai il existe énormément d’hommes seuls qui nous importunent sur les divers sites et parfois même en soirée… Ceux là sont quand même largement repérables : vocabulaire limité et très vite imagé , agressif au refus bref…

Mais, mais, oui il existe encore des messieurs courtois et gentils et polis, qui ne pensent pas forcément tout de suite à vous harponner… ou qui savent le cacher.

Donc, inutile de prendre la mouche si un monsieur se permet un commentaire sympathique sous une photo, un petit merci est toujours fort agréable.

«  Du fantasme à la réalité »

Alors là nous entrons dans une phase plus réaliste. Plus concrète.

Bien, vous êtes inscrits sur un site libertin depuis un certain temps ( si c’est la communauté tu gagnes un bon point lol ), ou vous en parlez tous les deux depuis un certain temps et l’envie de passer une soirée coquine se fait de plus en plus sentir.

Vous commencez à discuter avec un couple, par chance ils vous plaisent et vous commencez à fantasmer votre rencontre , sur l’écran tout à l’air parfait…

Vos nuits sont déjà différentes, vous ressentez un regain de libido, et votre vie sexuelle semble plus intense qu’a l’accoutumée… Bref il est temps de passer du fantasme à la réalité.


Fantasme :

Samedi soir, vous vous êtes apprêtés, vous êtes sexy, canons, vos cheveux ondulent dans l’air ambiant à chacun de vos pas comme dans une pub pour une célèbre marque de shampooing. Sereins, surs de vous, surs de passer une soirée bombesque comme dans votre fantasme.

Vous sonnez à la porte du club, vous remplissez votre carte de membre, le personnel est aux petits soins et vous entendez déjà au lointain des cris de jouissance mêlés aux pulsations de la musique.

Votre partenaire, se mord les lèvres et vous l’a regardé avec appétit.

La porte du club enfin poussée, ils sont là droit devant vous à l’autre bout de la piste, accoudés au bar de manière mi négligée mi sexy. Ils vous repèrent immédiatement , vous échangez un large sourire sans équivoque. Vous traversez la piste comme au ralenti, savourant chacun de vos pas. Et vous vous rejoignez au centre du dancefloor. Une bise appuyée comme annonce de la soirée magique qui vous attend.

Mesdames commencent à danser, elle se rapprochent et bientôt elles sont déjà bouche à bouche échangeant un baiser langoureux. Vous laissez ces dames s’amuser entre elles profitant de ce temps pour échanger deux trois mots avec l’autre homme histoire de vérifier que vous êtes toujours sur la même longueur d’onde. Lorsque vous revenez sur la piste ces dames sont déjà à moitié dévêtues, elles prennent le partenaire de l’autre par la main, et vous amène en courant telles de jeunes femmes en fleurs vers le coin câlin le plus proche… Là vous revisitez tout le Kamasutra, vous l’inventez même…

 

Et ce pendant toute la nuit :

Vous enchainez les orgasmes, vous ne savez plus quelle main vous caresse, quelle bouche vous embrasse, vous lâchez prise littéralement.

Quand vous reprenez contact avec la réalité il est 4h du matin…. Ouah vous avez coquiné pendant 5 heures . Vous échangez un dernier verre, un dernier baiser…

Et la promesse émue de se revoir bientôt

Réalité :

Samedi soir, vous vous êtes apprêtés, après avoir testé une dizaine de tenues vous avez enfin trouvé celle dans laquelle vous vous sentez sexy et à l’aise. Seuls ces talons de 15 cm achetés pour l’occasion et ces chaussures de villes encore neuves vous font douter, mais qu’importe, tout se passera bien, vous le savez.

Sur le parking du club, vous checkez votre téléphone, un texto de vos futurs partenaires annonce qu’ils vous attendent. Vous voilà rassurés pas de lapin a l’horizon.

Tout va bien

Sur le chemin qui mène à la porte du club vous échangez des regards mi inquiets mi excités.

Vous sonnez à la porte du club, vous remplissez votre carte de membre, le personnel est aux petits soins, et même plus que dans votre rêve. On vous explique les règles de bases, vous vous délestez de vos affaires en trop et vous entrez …

La piste est pleine de couples qui dansent, certains sont assis sur les bancs et tables alentours, d’autres semblent déjà être occupés dans les coins câlins…

Vous cherchez du regard vos partenaires d’un soir, vous ne les trouvez pas, vous êtes un peu angoissés, un couple vous regarde avec insistance, vous espérez ne pas les reconnaître car ils ne ressemble en aucun point à leur photos..

Révise tes baises
FAQ – Un trio HHF

Effectivement cela ne se passe pas toujours comme cela, et sans langue de bois, les fails peuvent arriver :

  • Le couple avec qui vous aviez rendez vous ne vous plait pas au final. De fait, l’avantage d’être en club, on peut quand même passer une bonne soirée.
  • Ces personnes que vous aviez prévu de rencontrer sont déjà accompagnés (oui ça peut arriver)
  • Vos partenaires que vous aviez prévu de rencontrer ne sont pas venus (c’est le traditionnel lapin)
  • Le couple avec lequel vous allez coquiner a oublié ses préservatifs. Pas de panique, en effet, il y en a à peu près de partout dans le club.
  • Monsieur a un petit soucis d’érection ( ce n’est pas grave, ça arrive , vraiment , à tout le monde… oui mais à la maison je n’ai pas de problème. Oui mais vous n’êtes pas à la maison. Vous n’êtes possiblement pas avec votre partenaire habituelle, et vous vous êtes sans doute beaucoup mis la pression. Pas d’inquiétude ça ira mieux la prochaine fois
  • On vous fait mal (Madame aime trop jouer de ses dents sur votre flute à bec, ou monsieur est un adepte du marteau piqueur, pas de problème, la nature vous à doté d’une bouche alors DITES LE, avec tact si possible pour ne pas gâcher la magie éventuelle du moment, mais ne laissez pas faire quelques chose qui ne vous plait pas).
  • Monsieur vient trop vite  (lors des premières fois cela arrive, c’est nouveau n’oubliez pas, et soyez rassurés il n’y a pas que la pénétration pour donner du plaisir, ou pour en prendre).
  • Monsieur (ou madame) ne jouit pas… (là encore, vous sentez le plaisir, vous êtes au bord, a dure, ca dure, mais rien ne vient… la non plus pas d’inquiétude ca arrive…)
  • On vous observe, et cela ne vous plait pas ? Fermez la porte , quand c’est possible)
  • On n’a pas pu faire tout ce qu’on avait prévu dans le fantasme… (oui il y a de fortes chances que cela arrive, heureusement vous avez le droit de revenir)
  • La capote a craqué :  vous vous etes emballés, vous n’etiez pas assez lubrifiés, et bim ça a craqué)… alors là on ne fait pas comme si de rien et on en discute. On met de coté les risques éventuels de grossesse non désirée ( rigolez pas, on est déjà tombé sur un couple qui voulait avoir un bébé (ce que l’on a appris que le lendemain) et on a eu un accident de capote,) Et bien sur on fait un test mst hein, ça coule de source.
  • Ils ne manifestent pas le désir de nous revoir… et oui cela arrive… par chance les libertins sont nombreux et vous rencontrerez surement bien d’autres couples avec qui vous vivrez de folles aventures.

Réalité Bis :

Semblable au fantasme mais en mieux… parce que oui il est évident que cela peut aussi se passer comme dans ses rêves érotiques. Les fails existent, mais la plupart du temps votre expérience sera à la hauteurs de vos espérances.

Pour en finir, il faut noter que le milieu libertin est une sphère privilégiée, où ni le jugement, ni l’intolérance n’ont leur place.

La grande majorité des libertins sont des personnes intéressantes, savoureuses, ouvertes d’esprit avec qui il fait bon échanger.

Elles sauront vous guider sur les chemins d’une autre réalité, celle du plaisir, du partage , de la liberté.

Enfin, la leçon est terminée, ainsi mieux armés osez pénétrer dans l’antre de vos fantasmes.

N’hésitez plus, vous êtes prêts, passez le pas, observez, amusez vous…

Bientôt vous obtiendrez tous votre certificat d’études coquines j’en suis sure.

En conclusion, maintenant que tu as tout lu ces FAQ, on va faire une partie de saute mouton mais pour rentrer, il faudra respecter un dress code :
Hommes : pantalon, chemise et chaussure de ville obligatoire
Femmes : tenues sexy (pas de pantalon ni chaussures plates)

FAQ rédigées par Olga Ivanov-natachaneurysm
(crédits photos : Jeko – photos extraites de nos albums photos lors de nos soirées)

nec Praesent Phasellus id sit mattis id diam dolor. in